Pétanque Club VEZINOIS : site officiel du club de pétanque de VEZIN LE COQUET - clubeo

ARTICLE DE PRESSE - OUEST FRANCE

20 juillet 2020 - 19:59

Vezin-le-Coquet. Les boulistes visent à nouveau le cochonnet

 

Depuis mi-mai, les membres du Pétanque club vezinois sont de nouveau autorisés à pratiquer leur sport. Une bonne partie de ces passionnés ont repris le chemin du boulodrome.

Lundi 6 juillet, trois semaines après avoir été autorisés par la municipalité à reprendre leur sport favori, ils étaient douze triplettes, au lieu des treize habituelles d’avant le confinement, à viser le cochonnet.

Jeudi, ils étaient un peu moins qu’à l’habitude : une douzaine de joueurs, au lieu des 24 habituels, ont ramassé leurs boules vers 17 h.

Parmi eux Jean-Michel, adhérent depuis une quinzaine d’années, explique : « Venir ici, c’est pour beaucoup un prétexte pour se retrouver entre copains. C’est aussi mon cas. J’aime autant me concentrer pour faire des beaux points que discuter de tout et de rien. Lors des compétitions d’hiver, c’est autre chose. Là, c’est du sérieux », raconte ce joueur qui ne compte plus les fois où il est monté sur le podium. Jean-Michel aurait pu s’entraîner seul dans son jardin durant le confinement, « mais ça ne me faisait franchement pas envie ».

« Faire aimer ce sport »

Yves, autre compétiteur, confirme : « Il y a un vrai esprit de convivialité chez les 105 licenciés (dont une dizaine de femmes) de ce club. Et cette convivialité est toujours là. Peut-être même davantage après ces mois d’isolement. Quant à mes capacités à bien jouer, elles sont là aussi. C’est comme le vélo, ça ne se perd pas. »

Le Rheusois Rémi a joué durant quatre ans à Chartres-de-Bretagne avant de rejoindre le club il y a un an. Il y a, lui aussi, trouvé « une superbe ambiance ». Seulement cinq années de pratique lui ont suffi pour finir premier au concours de Cesson-Sévigné l’hiver dernier avec sa triplette. Il compte renouveler performance. « J’aurais bien voulu m’entraîner pendant le confinement. Mais je n’ai pas de jardin », regrette-t-il.

Thanny, originaire de l’île française de Wallis, dans le Pacifique, est sans doute le plus passionné : « Et pourtant au départ, je trouvais ce jeu vraiment pas intéressant. Mais quand je suis allé travailler à Nouméa, un collègue m’y a initié et a su me faire aimer ce sport. On a joué pratiquement tous les soirs de la semaine pendant huit ans. Quand il est parti, j’ai continué à jouer avec mes cousins pendant encore dix ans, avant d’arriver ici en 2017. Je plaçais bien, mais je n’aimais pas du tout tirer. Les autres m’ont dit que ce n’était pas un souci puisqu’ils allaient vite m’apprendre. »

Et de fait, ses collègues le considèrent maintenant comme un joueur complet, aussi bon pour placer que pour tirer.

Pétanque club vezinois, adhésion 35 €/an. Entraînements jeunes le mardi soir de 18 h 30 à 22 h. Entraînements adultes les lundis, mardi, jeudi et samedi après-midi. Renseignements Bernard Lannoy par tél. 06 88 97 84 89.

Commentaires